Jérôme Frugère

Coaching thérapeutique 

Retraites laïques en silence

 Nantes & Paris

Mon parcours

  • LinkedIn - Black Circle

Je débute ma carrière professionnelle comme professeur d’anglais pendant 6 ans dans l’Enseignement Agricole. Attiré par les missions de coopération et de mobilité internationales, je quitte provisoirement l’enseignement pour diriger un service du Ministère de l’Agriculture sur ces thématiques. 

Je découvre mon leadership au travers de mes fonctions de directeur et à l’issue de mon contrat, je choisis de ne pas retourner en établissement. Je démissionne en 2009 pour créer mon entreprise : Agrilys, une agence de voyages spécialisée dans les voyages agricoles.

La rupture avec le confort du fonctionnariat et la solitude des premières années de création me fragilisent et je débute un parcours de développement personnel qui allie au fil des ans psychothérapie, groupe de coaching, réseau d’entrepreneurs de la Chambre de Commerce de Paris, ou encore du mentorat entrepreneurial.  

 En 2014, je suis le cursus certificatif d’Entreprenance Institut et deviens accompagnateur d’entrepreneurs en mai 2015. 

Début 2016, je fais un pas de plus pour me réaliser encore davantage personnellement, en couple et professionnellement. Je quitte Paris et viens m'installer à Nantes où je poursuis ma pratique d'accompagnateur d'entrepreneurs et de coaching. 

2018, je  lance un parcours d'accompagnement qui intègre l'expérience d'une retraite laïque en silence, baptisé "Le Point de ... Chut !". Il en est programmé depuis 4 par an, une par saison depuis 2019.

En 2020, j'installe mon bureau d'accompagnateur en centre ville de Nantes et je me forme pour accompagner les personnes Hautement Sensibles et les personnes à Haut Quotient Intellectuel auprès de Pilgrim Formation à Angers. 

CONTACT

06 46 40 84 60

jfrugere@gmail.com

NANTES - PARIS

 

© 2020 by Jérome Frugère - 2, Rue Scribe - 44 000 Nantes - Profession libérale (EI) - SIRET: 51448585300030 - NAF : 7021Z - 

Enregistré sous le numéro 52440814044 (cet enregistrement ne vaut pas agrément de l’État) - Crédit photos : Florian Petit : clicclac